valeurs.html
contact.html
demarche.html
projets_interventions.html
references.html
valeurs.html

Prise de notes pendant un déjeuner de travail à la maison de pays Nivernais-Morvan lors de la seconde semaine de résidence en gare de Corbigny (La 27e Région)

Damien

ROFFAT

Designer co-fondateur de DTA

Damien a été formé au design à l'ENSCI-Les Ateliers où il s'est spécialisé dans l'éco-conception, le design numérique et le design de service. Après un mémoire analysant les nouveaux phénomènes de consommation et un diplôme revisitant et actualisant le concept de jardins ouvriers il co-fonde DTA en 2009 avec Adrien Demay.

Dans les projets de design de service et de développement local qu’il conduit, son domaine de prédilection est l’idéation, cet “espace” où l’on passe de l’analyse à la formulation et la hiéarchisation d’idées tangibles. Son esprit de synthèse lui permet en effet de démêler la complexité et d’imaginer des solutions créatives, simples et concrètes.

C'est dans un aller-retour permanent entre approche théorique et approche pragmatique des problèmes qu'il place le moteur du projet et les propositions à mettre en débat.

Il intervient régulièrement dans des écoles de design pour accompagner des étudiants dans leurs projets. Intéressé par les formes innovantes d’entrepreneuriat Il a intégré en 2014 le Conseil d’Administration de la scop Oxalis, CAE à laquelle appartient DTA.

Le collectif Design Territoire Alternatives

DTA est un collectif de designers spécialisés en design de services et développement local.

Le collectif accompagne les collectivités territoriales et les acteurs des territoires dans leurs réflexions prospectives et leurs projets de nouveaux services impliquant citoyens, acteurs du monde associatif et de l’ESS, entreprises, etc.

Les membres du collectifs ne considèrent pas le design comme une discipline mais comme une démarche ouverte et collaborative qui permet de faire le lien entre le dessEIN et le dessIN, c’est-à-dire entre des finalités et les formes qui les portent. Vers quoi voulons nous tendre ? Comment y allons-nous ? Comment cela peut-il s’incarner ? Pragmatiques, ils tiennent à «concrétiser» leurs valeurs à travers des propositions : la pratique et la théorie se croisant sans cesse pour s’enrichir réciproquement. Pour intégrer le débat public et devenir un élément moteur, la politique doit se traduire en usages et pratiques. C’est dans cette optique que DTA envisage le design comme une boîte à outils au service des politiques territoriales.


Les membres de DTA sont implantés en Bretagne, en Limousin et en Bourgogne. Ils alternent entre milieu urbain et rural, entre activités de conception, de conseil, d’enseignement et de formation.

Leur démarche créative de conception de services ou de dispositifs privilégie une approche sensible et qualitative, l'observation et l'analyse des usages et des pratiques, l'expérimentation et le prototypage, une vision « écosystémique » de la complexité, le visuel pour provoquer le débat et faciliter la co-élaboration de situations désirables.

Ils aident à concevoir l’ensemble des outils nécessaires (diagnostic, projection, conception, expérimentation) et travaillent les interactions entre les acteurs impliqués, pour instaurer et/ou dynamiser des pratiques locales répondant aux enjeux actuels de la vie en collectivité (lien social, environnement, biens communs, accès à la culture, etc.).


Histoire et positionnement :

Diplômés de l’ENSCI-Les Ateliers (Paris) entre 2008 et 2009, Damien, Adrien et Romain se mettent rapidement à la recherche de terrains d'expérimentation et projets  pour tester d'autres manières de faire du design et des champs d'actions où priment l’intérêt général et le bien commun.  Romain s'investit dès lors dans la création de La 27e Région (avec Stéphane Vincent), qui se positionne comme le laboratoire d’innovation publique des régions. En tant que chargé de mission design il participe durant près de 6 ans au développement de cette structure et plus largement à l’émergence du “design des politiques publiques” en France. Pendant ce temps, avec l'envie de de participer à un projet de transformation social par le travail et d'intégrer un réseau qui facilite et encourage des coopérations diversifiées, Damien et Adrien créent DTA grâce au soutien de la Région Limousin, au sein de la Scop Oxalis. Romain rejoint DTA en 2014.

Transformation des politiques publiques

La 27ème Région


TIC

Philippe Cazeneuve - Savoir en Actes

Consul’TIC

La FING

La Fonderie


Démarche participative

Les Kipp

Didier Chrétien - Actéas


Sociologie

Paul Hallé - Kaléido’scop


Médiation culturelle & espace public

Elisa Dumay - De l’Aire


Récit de vie

Blandine Scherer - Pour ainsi dire


Développement durable

Audrey Cohade - ingénieur conseil - Incub’

Cyril Kretzschmar


ESS et rédaction

La Navette


Documentaire et reportage vidéo

Arnaud Deplagne - PAD


Mobilité

Iter


Illustration & modélisation 3D

Benjamin Vesse


Graphisme

Elise Aufray




... et bien sûr les 180 coopérateurs de la Scop Oxalis dont nous faisons partie.

Réseau de collaborateurs

Adrien

DEMAY

Designer co-fondateur de DTA

Adrien a été formé au design produit à l'ENSCI-Les Ateliers où il a développé une approche systémique des problèmes en travaillant dans le champ du design numérique. S'attachant d'avantage aux usages qu'au produit, et avec la volonté d'innover de façon concrète dans le domaine des politiques territoriales, il se lance dès 2009 avec Damien dans la création d'un collectif où le design se met au service des territoires. Forme et contenu se nourrissant mutuellement il accorde beaucoup d’importance à la mise en forme des propositions (objet de débat, prototype, mise en page, image) et cultive le sens du détail avec un graphisme "tout terrain" et une esthétique fédératrice.

Il s'implique localement dans l'éducation en intervenant en DSAA (master design) "éco-conception et design responsable" depuis 2012 et en tant que formateur pour adulte sur le développement et l'animation des territoires ruraux.

Œuvrant plus particulièrement sur des problématiques relatives à l'écologie, l'économie locale, la transition énergétique, la démocratie participative, etc., ses deux sujets de prédilection restent l'avenir des médiathèques et les circuits courts de proximité.

Romain

THÉVENET

Designer, co-fondateur de la 27e Région

Après la construction de son projet de diplôme sur le croisement des problématiques de "design et de développement local", Romain a participé à la fondation et au développement de la 27e Région, premier laboratoire d’innovation pour les régions françaises. Durant 6 ans il a piloté les différents programmes de cette structure, en s’intéressant particulièrement à la place que peuvent prendre les méthodes d’innovation développées par l’industrie, dans la conception de services publics.

Partant du postulat que le design est une façon de rendre le monde plus habitable, et considérant que les politiques publiques sont devenues inhabitables, il défend la nécessité d’un "design des politiques publiques". Au delà de l'aspect méthodologique d'une "démarche créative méthodique", ce sont les valeurs de fonctionnalité, d'esthétique, de désir, d'efficacité, de qualité… qu’il essaie, par le design, d'insuffler dans l'action publique. Romain Thévenet est depuis janvier 2014, salarié entrepreneur au sein de la coopérative Oxalis.